Le bouclier anti-missiles américain

A ce jour, au titre des traités internationaux en vigueur, 6000 missiles ont été démantelés dans le cadre d’une politique de désarmement international. Or au mépris des accords signés, les États-Unis ont l’intention de déployer un système d’interception des missiles à plus grande vitesse et à plus longue distance. Dans cette optique, ils ont prévu deux nouveaux tests de leur système anti-missiles.

L’objectif est d’accroître les chances de neutraliser des missiles offensifs en édifiant un bouclier protecteur le plus loin possible du continent américain. Ce système vise, dans une optique de puissance, à rendre les États-Unis invulnérables mais risque en même temps d’alimenter la course aux armements. L’amélioration du bouclier a toujours conduit à perfectionner les armes d’attaque. En conséquence la tentation est créée, pour les nations nucléaires qui n’entendent pas rester sous la coupe des États-Unis de perfectionner leur arsenal de destruction massive.

Il est essentiel que la LDH engage un travail de fond sur ces questions.

Share This