La LDH soutient le film “93 la belle rebelle” de Jean-Pierre Thorn

La LDH soutient « 93, la Belle Rebelle », car ce film aime la banlieue et prouve qu’il n’est pas besoin d’un « plan Marshall » pour redonner une dignité à ses habitants. Il montre que depuis des décennies des cultures émergent, essaiment et qu’elles ne doivent rien aux pouvoirs publics… C’est dans la révolte, dans la rébellion que des individus, des groupes, réinventent une culture riche de l’acceptation des différences. C’est aussi eux qui retissent du lien social après que nos dirigeants aient laissé détruire le tissu industriel.Une épopée – du rock au slam en passant par le punk et le hip hop – incarnant un demi-siècle de résistance musicale en Seine-Saint-Denis et se faisant porte-voix d’une jeunesse et de territoires en perte d’identité, sous les coups des mutations industrielles, des désillusions politiques et de l’agression constante des pouvoirs successifs.
La banlieue – à contrario des clichés – se révèle un espace incroyablement riche de métissages engendrant une créativité époustouflante.

Un film de Jean-Pierre Thorn avec Daniel Baudon (“Sixties Memory)(, Marc Perrone, Loran (“Bérurier Noir” et “Les Ramoneurs de Menhirs”), Dee Nasty , NTM, Casey, B-James, Serge Teyssot-Gay et “Zone Libre”, “93 Slam Caravane”, Abdel Haq, Bams, Grand Corps Malade, Yo et D’ de Kabal.

Sortie en salles le 26 janvier 2011

En savoir plus :
l’annonce du débat LDH/Zebrock/Jean-Pierre Thorn à l’espace Saint-Michel le 3 février
la programmation du film
le dossier de presse
le dossier fumigène
le site adr-productions
le site de l’association Zebrock

I

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
Débat LDH/Zebrock/J.-P. Thorn
Dossier de presse
Dossier Fumigène
Programmation

Share This