Histoire de la section

Créée pour défendre un innocent, le capitaine Dreyfus, la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen est de tous les combats pour la justice, les libertés, les droits économiques et sociaux, contre le racisme et l’antisémitisme depuis plus de 110 ans.

Née à Paris en 1898 de l’Affaire Dreyfus, la Ligue des Droits de l’Homme et des Citoyens a vu fleurir des sections dans le reste du pays. Celle de Nantes est ainsi née le 26 novembre 1900, dans un climat politique local particulièrement houleux.

L’historien Jean GUIFFAN nous raconte l’implantation difficile à Nantes de la LDH.

« L’Affaire Dreyfus secoue beaucoup Nantes en janvier 1898, au lendemain du célèbre « J’accuse » d’Emile Zola. De violentes manifestations antisémites entraînent des milliers de Nantais dans les rues de la ville sans que se manifeste la moindre opposition, la municipalité, pourtant républicaine, faisant preuve d’une certaine passivité face à ces désordres. Il ne fait pas bon alors à Nantes de se proclamer Dreyfusard, ou même seulement partisan de la révision du procès Dreyfus. [...] ». Retrouvez l’article complet sur cette page (ici). [GUIFFAN, Jean, La naissance de la section nantaise de la Ligue des Droits de l’Homme (26 novembre 1900)]

Vieille de plus de 110 ans, la section de Nantes détient une grande richesse documentaire, archivistique et historique. En 2008, elle dépose ses archives au Centre d’Histoire du Travail (CHT) de Nantes. « Ce fonds est constitué de documents d’archives émis par la section nantaise de la Ligue des droits de l’homme et du citoyen dans le cadre de son activité, entre 1905 et 2002. Son volume est de 4,7 mètres linéaires ; il rassemble probablement la majorité des archives de la section qui ont survécu. La plupart des dossiers datent des deux dernières décennies et l’augmentation de la production documentaire qui s’est enclenchée dans les années 1970 a rendu indispensable la gestion des archives. [...] Bien que d’importantes lacunes soient identifiées, il couvre un siècle d’activité militante, et ouvre l’accès à l’étude de l’histoire de la section ». Vous pouvez retrouvez une présentation synthétique de ces archives et des repères contextuels pour les comprendre en lisant ce document disponible sur le site du CHT [BERNARD-DEUST, Claire, DEJOB, Agnès, DOURTHE, Marie-José, Archives de la Ligue des droits de l’homme et du citoyen, Section du pays nantais, 1905 - 2002, Répertoire numérique détaillé, Centre d'Histoire du Travail, 2008].

Pour l’occasion, une réflexion sur la mémoire de la section a également vu le jour. Les recherches effectuées à l’occasion de la préparation du Centenaire de la Ligue ont notamment contribué à faire émerger la prise de conscience de la valeur historique de ce fonds et à envisager de réaliser son classement. Ce travail s’est clôturé en 2008 avec l’organisation d’une journée d’étude sur le sujet. Vous pouvez retrouvez le programme complet ici ou .

Pour en savoir plus sur l’Histoire de l’association vous pouvez consulter le numéro spécial sur l’histoire de la LDH : « 1898-2004, Une mémoire pour l’avenir » ? Cliquez ici ! (attention, fichier lourd, merci de patienter lors du téléchargement)