Sans-papiers

2000 – RAPPORT ANNUEL – Sans-papiers

Texte de Michel Tubiana (publié dans Témoignage chrétien le19 juin 2000) :De nouveau, encore et toujours, les sans-papiers ! La loi et une circulaire n’ont rien pu y faire, quelques dizaines de milliers de personnes restent sans statut, sans existence légale, ballottées de contrôle en arbitraire, enfermées dans une existence souterraine jusqu’au désespoir.Pourtant, ils ont demandé, sollicité,…

1999 – RAPPORT ANNUEL – Sans-papiers

En octobre 1999, le ministre de l’Intérieur envoie aux préfectures une circulaire destinée à durcir les reconduites à la frontière des étrangers non régularisés.Suite à cette circulaire, divers organisations et partis se réunissent en un Collectif contre la circulaire Chevènement et tiennent une conférence de presse. A l’initiative de la LDH, le collectif écrit au…

1999 – RAPPORT ANNUEL – La LDH soutient Michel Beurier

La condamnation qui frappe Michel Beurier, secrétaire de l’Union départementale de la CGT, atteint l’ensemble de ceux qui luttent pour obtenir la régularisation des sans-papiers qui en ont fait la demande. Il est insupportable que l’on fasse ainsi application de dispositions pénales conçues pour réprimer les trafiquants de main-d’œuvre clandestine à un militant syndical qui…

1999 – RAPPORT ANNUEL – 19 novembre – Collectif contre la circulaire Chevènement (1999)

Loin de prendre en compte la demande de plusieurs dizaines milliers de personnes, sans papiers, qui attendent de sortir d’un état de non droit, cette circulaire n’envisage qu’un traitement purement policier et répressif de la situation que les gouvernements ont eux-mêmes créée.Encourageant les forces de police à ouvrir une véritable traque au faciès, désignant les…

La LDH soutient Michel Beurier

La condamnation qui frappe Michel Beurier, secrétaire de l’Union départementale de la CGT atteint l’ensemble de ceux qui luttent pour obtenir la régularisation des sans-papiers qui en ont fait la demande.

Qui est irresponsable?

Ainsi donc, selon le Premier ministre, les irresponsables seraient ceux qui à l’intérieur ou à l’extérieur de son gouvernement osent aujourd’hui demander la régularisation des sans-papiers qui en ont fait la demande.

Pour la mise en place d’une instance de recours

La Ligue des droits de l’homme demande que soit mise en place au plus vite une instance de recours composée de magistrats ou de personnalités incontestables qui pourra examiner tous les dossiers déposés dans le cadre de la circulaire Chevènement et qui ont fait l’objet d’une décision de rejet.