égalité

70 ans de lutte des femmes avec l’Union des femmes de la Martinique

« L’Union des femmes de la Martinique (UFM) tiendra sa première assemblée générale le dimanche 11 juin 1944, à 9h30, à la Solidarité, rue Garnier Pagès. Jeunes filles et femmes de la Martinique, venez en grand nombre. » C’est ainsi qu’était annoncée dans le journal Justice du 3 juin 1944, la réunion constitutive de l’Union des femmes de la Martinique.

Pour la signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale

La constitution et la loi françaises se réfèrent au principe d’égalité entre les hommes et les femmes. Mais cela reste trop souvent une référence théorique. Ainsi en matière de représentation politique : malgré l’adoption de la loi sur la parité du 6 juin 2000 et de celle du 31 janvier 2007, qui étend l’obligation de parité aux exécutifs régionaux et municipaux, les hémicycles français demeurent majoritairement masculins.

La LDH fête les 30 ans de la Cedaw le 13 décembre à Créteil

Constamment contestés, remis en question et instrumentalisés à des fins politiques, les droits des femmes tardent trop à s’aligner sur ceux dits de l’Homme. La journée du 13 décembre à Créteil, organisée par la LDH, qui célèbre les 30 ans de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Cedaw), sera l’occasion de redire son importance en tant qu’instrument juridique.