Ajournement de la révision de la loi Veil

Rendue nécessaire par la décision du Conseil d’État relative au Norlevo, la révision de la loi Neuwirth appelait naturellement la révision de la loi Veil, pour donner enfin à toutes les femmes la possibilité réelle d’exercer leurs droits en matière de contraception et d’avortement.

Faut-il légiférer sur les sectes ?

L’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi destinée à mieux assurer la lutte contre les sectes. La LDH rappelle que les dispositions de droit commun déjà existantes en matière pénale, fiscale et sociale permettent très largement de sanctionner les agissements sectaires.

Projet de loi sur la présomption d’innocence : recul du Sénat

Sous la pression corporatiste de policiers et de magistrats, la Commission des Lois du Sénat vient de changer d’avis et de renoncer aux mesures protectrices de la liberté individuelle en cours de garde à vue que l’Assemblée ationale avait adoptées en deuxième lecture du projet de loi sur la présomption d’innocence.

Le Sénat doit reconnaître le génocide du peuple arménien

La conférence des présidents du Sénat a refusé, le 22 février 2000, d’inscrire à l’ordre du jour de cette assemblée la proposition de loi, déjà votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale le 29 mai 1998, et reconnaissant officiellement le génocide commis en 1915 par les autorités turques à l’encontre de ses ressortissants d’origine arménienne.

Projet de loi contre le sexisme et l’homophobie : rencontre des associations avec François Hollande

Suite aux appels à la haine et à la violence envers les gais et les lesbiennes entendus lors du débat sur le Pacs, une délégation des associations Act Up-Paris, AIDES, Centre Gai et Lesbien, Ligue des Droits de l’Homme, Prochoix, Sida Info Service et SOS Homophobie ont rencontré, à leur initiative, F. Hollande, Premier secrétaire du Parti Socialiste, le mercredi 26 janvier.

Prisons et dignité

Le récit bouleversant du docteur Véronique Vasseur, témoignant des conditions de détention à la maison d’arrêt de la Santé, révèle enfin au grand public ce que depuis bien longtemps ceux qui connaissent l’univers carcéral dénoncent dans le silence.