Papon : la LDH répond

Fallait-il se taire et nier nos principes ? La LDH était dans son rôle en étant présente au procès fait à Maurice Papon en raison de sa conduite durant l’Occupation, comme elle l’aurait été s’il avait été possible de le poursuivre en raison de son attitude durant la guerre d’Algérie.

Maurice Papon ne doit pas être une exception

Diverses voix se sont élevées pour demander que Maurice Papon ne termine pas ses jours en prison. Maurice Papon a opposé un tel dédain face à ses victimes, les faits pour lesquels il a été condamné sont si graves et l’homme a si longtemps, et jusqu’au bout, tenté d’échapper à ses responsabilités, que l’on comprend parfaitement l’émotion qu’une telle demande peut susciter.

Au sujet de M. Peyrat, maire de Nice

Lettre à M. Chirac et M. Jospin à propos de la prochaine conférence intergouvernementale de l’Union européenne à Nice, municipalité dirigée par Monsieur Peyrat, qui s’est illustré, à plusieurs reprises, par des propos et des attitudes, concernant les juifs et les musulmans

Nice : un débat

Les 7 et 8 novembre 2000 à Nice, se réunit, sous la Présidence française, une conférence intergouvernementale des pays membres de l’Union européenne. Au cours de cette conférence sera adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement la Charte des droits fondamentaux

Les avocats ont raison

De nombreux avocats, sur l’ensemble du territoire, se sont mis en grève, soutenus par leurs ordres professionnels, leurs syndicats et de nombreux magistrats.