La LDH et la FIDH saisissent les rapporteurs spéciaux de l’ONU contre les violences policières à l’encontre d’un manifestant

Par une lettre d’allégation, la LDH et la FIDH ont saisi 3 rapporteurs spéciaux concernant les violences policières dont a été victime un membre de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et observateur de l’Observatoire des pratiques policières à Toulouse lors d’une manifestation « Gilets jaunes » dans cette ville le 2 février 2019. Télécharger Lettre…