La prose nauséabonde de Valeurs Actuelles : la « fiction » de l’été 2020 devant la justice

Avocate : Maître Agnès Tricoire

La magazine Valeurs Actuelles publie le 27 août 2020 une « politique-fiction » illustrée ayant pour titre « Obono l’Africaine ». Cet article de 7 pages est illustré par des dessins explicites, dans lesquels Danièle Obono est représentée en esclave, attachée au cou par des chaînes. La une du magazine présente en bandeau le dessin de madame Obono avec en titre « Danièle Obono au temps de l’esclavage ! ».

La parquet avait ouvert une enquête et madame Obono a déposé plainte avec constitution de partie civile pour injure à caractère raciste. L’affaire est venue à l’audience le mercredi 23 juin 2021 à 13h30 devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris. Etaient notamment poursuivis le directeur de Valmonde, éditeur du magazine Valeurs Actuelles, et le directeur de la rédaction du magazine. La LDH s’est constituée partie civile à l’audience. Lilian Thuram, sollicité par la LDH, a accepté de venir témoigner.

Le jugement a été rendu public le 29 septembre 2021. Au terme d’une lecture minutieuse et pertinente de l’article et de ses illustrations, le tribunal, suivant l’argumentation de la LDH, a mesuré le degré d’humiliation raciale qui avait été infligé à la députée. La LDH se félicite de cette décision et se réjouit d’avoir pu contribuer à cette lecture. Le tribunal a également écarté l’argument de la satire, considérant en outre qu’aucun débat politique ne peut permettre une expression raciste de ce type.

Lire le communiqué LDH “Le magazine Valeurs actuelles condamné : une nouvelle victoire contre le racisme”

Share This