[infocom] Picardie – Pose d’une plaque commémorative

POUR DIFFUSION AUPRÈS DES LIGUEURS ET LIGUEUSES DE PICARDIE ET A RETROUVER SUR LA PAGE FACEBOOK DE LA SECTION LDH BEAUVAIS

https://www.facebook.com/ldhbeauvais/posts/2041118009449772?notif_t=like&notif_id=1506262063166891

plaqueplaque 1 plaque 2

Jeudi 21 septembre 2017, à l’occasion de la journée internationale de la Paix adoptée par l’ONU, a eu lieu à l’entrée du cimetière de Thieuloy-St-Antoine, la pose d’une plaque commémorative marquant le 90e anniversaire de la remise du prix Nobel de la Paix à Ferdinand Buisson en 1927.

En présence de M. Jacky Dumont, maire de Thieuloy, et M. Rodolphe BOULANGER, principal du collège F. Buisson de Grandvilliers, une prise de parole collective rassemblant la fédération  de la Ligue des droits de l’Homme de l’Oise, la Ligue de l’Enseignement de l’Oise, la Libre Pensée 60, les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale de l’Oise et le Cercle Condorcet de l’Oise, a rappelé l’œuvre considérable de Ferdinand Buisson toujours d’actualité.

” Agrégé de philosophie en 1866, directeur des Enseignements élémentaires au Ministère de l’Instruction publique de 1879 à 1896,  président de la Commission de préparation de la loi de séparation de 1905, auteur en 1911 d’une proposition sur le droit de vote des femmes, il fut aussi président d’une association de Libre pensée, président de la Ligue de l’Enseignement, président de la Ligue des droits de l’Homme, de 1913 à 1926, qu’il a contribué à fonder dès 1898 au moment de l’Affaire Dreyfus, prix Nobel de la Paix en 1927.
Ce travailleur infatigable et cet intellectuel de grande valeur a mené simultanément plusieurs vies de labeur intense au service de l’Instruction Publique, et plus encore de la IIIe République.”

Share This