[infocom] Nice – Lettre électronique

jpeg nice logo

  • Loi dite “antiterroriste”
  • Quand M. Collomb ment effrontément
  • Forum social départemental 06 – La  crise migratoire – 13 octobre 19h
  • Pétition en faveur de Pinar Selek : signez ! faites signer !
  • Après chaque attentat, revoilà Estrosi-Ciotti
  • Hébergement des mineurs non accompagnés : M. Ciotti est prévenu

 

Loi dite “antiterroriste”jpeg nice 

 Quand M. Collomb ment effrontément

“On ne veut pas contrôler les étrangers, on veut contrôler les terroristes” @gerardcollomb #ONPC
FAUX !
Projet de loi :
Chapitre 3 – Contrôle dans les zones frontalières – Article 10 :
[ … ] « dans un rayon de 20 kilomètres autour des ports et aéroports [ … ] l’identité de toute personne peut être contrôlée  pour la recherche et la prévention des infractions liées à la criminalité transfrontalière [ … ] en vue de vérifier le respect des obligations de détention, de port et de présentation des titres et documents prévus par la loi »            Via : @SMagistrature

 

Forum social départemental du 6 au 14 octobre 2017
Le monde n’est pas une marchandise
Table ronde sur la crise migratoire :
Vendredi 13 octobre à 19h – Théâtre “Les Loges” 18, Av Thiers 06000 Nice

Construire ensemble nos revendications politiques à moyen ou long terme, bâtir nos projets basés sur le respect des droits humains, pour arrêter cette « CRISE » aggravée par les nouvelles dispositions sécuritaires.

Intervenant.e.s : Teresa Maffeis, Hubert Jourdan, Francesca Peirotti, Nicole Scheck, Noëlle Damaj, Yohan Picher, Indiana Perigot, René Dahon. Membres des associations : ADN,Habitat et Citoyenneté, Longo Maï, Roya Citoyenne et Vallée Solidaire 06.

Introduction et modération : Pinar Selek

Toutes les activités du Forum social 2017 Du 6 au 20 octobre 2017   ici : : https://www.forumsocial06.ovh/accueil/edition2017/

 

 

 Soutien à Pinar Selek

jpeg nice pinarLa sociologue et écrivaine Pinar Selek vint d’acquérir la nationalité française.
Injustement accusée de terrorisme, acquittée à quatre reprises, le combat que mène notre désormais compatriote Pinar Selek pour son acquittement définitif continue, même après 19 ans d’acharnement du pouvoir turc.
Signez, faites signer la pétition ici : https://frama.link/pinar
Après chaque attentat, revoilà Estrosi-Ciotti
C’est réglé comme du papier à musique, quelques heures seulement  après chaque attentat MM Estrosi et Ciotti se repandent dans les médias pour faire prospérer leur petite entreprise sécuritaire.  M. Ciotti  a dégainé le premier sur l’air de : “il ne faut pas supprimer l’état d’urgence” ; c’est un bon placement à terme : il attend simplement le prochain attentat pour pouvoir dire : “je vous avais bien prévenu ! ”  M. Estrosi, lui, ne semble pas avoir retenu les leçons d’un douloureux passé local et revient avec ses caméras à reconnaissance faciale qui sont censées résoudre tous les problèmes, alors que tous les essais démontrent un taux d’erreurs très important. Lorsque le lobby sécuritaire aura fini par imposer la reconnaissance faciale, il sera interdit de circuler en ville avec un maquillage trop prononcé, un grand chapeau, des lunettes de soleil et même une écharpe trop large, il faut le savoir !
*

M. Estrosi en rêvait et le goulag chinois l’a fait  (durée : 2 minutes) :   https://frama.link/nicevideo
*

 

Le Monde 01-09-2017 :
Trente-cinq cas de « faux positif » et une arrestation d’un innocent : c’est le bilan catastrophique d’une expérience de « vidéosurveillance intelligente

jpeg nice 2

Toutes les personnes identifiées comme recherchées par le logiciel l’ont été par erreur.

« Trente-cinq cas de « faux positif », et une arrestation d’un innocent : c’est le bilan catastrophique d’une expérience de « vidéosurveillance intelligente , menée à la fin d’août durant le carnaval de Notting Hill à Londres.

Le carnaval de Notting Hill, le plus grand événement populaire de la capitale britannique, attire chaque année environ un million de personnes sur deux jours. Cette année, il était encadré par un dispositif de sécurité exceptionnel, après les attentats de Londres et de Manchester. La police londonienne utilisait notamment un système de caméras capable de reconnaitre des visages en les comparant à une base de données, qui devait permettre d’identifier les personnes recherchées par la police.

Les limites de ces systèmes automatisés sont connues depuis longtemps : malgré les progrès de la technologie, ils donnent toujours une grande proportion de « faux positifs » – des personnes identifiées comme suspectes par le logiciel  qui sont en réalité innocentes. C’est précisément ce qui s’est passé durant le carnaval : dans 35 cas, le programme a cru reconnaître une personne recherchée, mais il s’est trompé.

La base de données utilisée par le logiciel était également mal mise à jour : une personne, correctement identifiée par le programme, a été interpellée, avant d’être remise en liberté. Elle avait, en effet, déjà été mise hors de cause dans l’affaire pour laquelle elle était recherchée, mais son visage était resté dans la base de données. Aucune arrestation de personne réellement recherchée n’a été rendue possible par les caméras.

Plusieurs associations britanniques dénoncent l’utilisation de ces systèmes de vidéosurveillance, déjà expérimentés l’an dernier lors du carnaval. Elles estiment que les bases de données biométriques utilisées par ces caméras sont illégales, et que leur utilisation est une violation des droits fondamentaux.”

 

 

Hébergement des MNA : M. Ciotti est prévenu 

La CIMADE : Le conseil d’Etat balaie les arguments financiers du département de l’Isère qui refuse de prendre en charge les mineurs isolés étrangers.

Pour accéder à l’article, cliquez ici : https://frama.link/cimademna

 

 

Share This