observatoire de la liberté de création

Le 3 janvier 2018 – Article de l’Observatoire de la liberté de création « Liberté de création : ne nous trompons pas de combat ! », publié dans Libération

Né il y a quinze ans pour répondre aux attaques lancées contre des œuvres d’art par des associations souvent réactionnaires, l’Observatoire de la liberté de création s’alarme d’une nouvelle forme de censure venue d’associations antiracistes ou féministes.

Loi Travail et manifestations citoyennes : l’Observatoire de la liberté de création exige la cessation des violences policières à l’égard des réalisateurs

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création. Depuis plusieurs semaines et le début de la mobilisation contre la Loi Travail, de nombreuses vidéos nous parviennent de cinéastes violemment empêchés d’exercer leur métier par les forces de l’ordre.

#Regionales2015 – L’Observatoire de la liberté de création appelle chacun à la responsabilité pour le respect de la liberté de création sur tout le territoire

Communiqué. L’Observatoire de la liberté de création, composé de personnalités et de partenaires représentant, dans leur diversité, les secteurs artistique et culturel, met chacun en garde à l’encontre des dérives populistes des discours portant sur la culture. Aucun parti politique ne peut prétendre exercer un contrôle sur les artistes, les arts et la culture.

L’Observatoire de la liberté de création s’oppose à la censure à Aubagne

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création Aubagne (Bouches-du-Rhône) n’accueillera pas la 13e édition du Festival international d’Art singulier qui devait présenter les œuvres d’une cinquantaine d’artistes. La municipalité UMP refuse d’exposer deux d’entre elles, L’Amour, de Marie Morel, et La Machine à accoucher, de Demin, qu’elle qualifie de « pornographiques ». Ces œuvres…

Lettre ouverte adressée à Aurélie Filipetti, par l’Observatoire de la liberté de création, au sujet de l’exposition d’Ahlam Shibli

L’Observatoire de la liberté de création s’adresse à vous au sujet de l’exposition d’Ahlam Shibli présentée actuellement au Jeu de Paume, objet de pressions, et parfois d’attaques violentes qui en menacent le bon déroulement, compromettent la sécurité du personnel du Jeu de Paume et du public. Ces faits menacent la liberté de création que nous défendons.

L’Observatoire de la liberté de création dénonce la censure de l’affiche du film d’Alain Guiraudie

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création dont la LDH est membre

Les municipalités UMP de Saint-Cloud et de Versailles ont cru bon de retirer des rues de leur ville l’affiche de L’Inconnu du lac, film d’Alain Guiraudie sorti sur les écrans ce mercredi, créée par l’illustrateur Tom de Pékin, et où figurent au premier plan deux hommes dessinés qui s’embrassent.

L’Observatoire de la liberté de création soutient le théâtre face aux intégristes catholiques

Communiqué

Après les exactions commises en Avignon contre l’œuvre Piss Christ d’Andres Serrano, voilà que les groupuscules d’extrême droite ont décidé de perturber deux spectacles, Sur le concept du visage du fils de Dieu, création de Romeo Castellucci, en tournée depuis le 20 octobre, d’abord à Paris, au Théâtre de la Ville puis au Centquatre, ensuite à Rennes et à Villeneuve d’Ascq, et le spectacle Golgota Picnic mis en scène par Rodrigo Garcia, prévu à l’affiche du Théâtre de Garonne à Toulouse du 16 au 20 novembre, puis au Théâtre du Rond-Point à Paris du 8 au 17 décembre, dans le cadre du prestigieux Festival d’automne.

L’Observatoire de la liberté de création soutient la Collection Lambert contre les intégristes

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création

Après la demande de l’évêque d’Avignon de retirer de l’exposition « Je crois aux miracles » la photographie Piss Christ de l’artiste américain Andres Serrano, après la lettre ouverte de l’institut Civitas à la maire d’Avignon, c’est désormais l’Agrif[1] qui menace de saisir le juge des référés pour obtenir le retrait de cette œuvre du site de la Collection Lambert.

L’Observatoire de la liberté de création soutient le responsable de l’Espace Saint-Michel attaqué par un commando dimanche 3 avril.

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création

Ce jour là, en fin d’après midi, un groupe de militants a tenté d’empêcher la projection du film « Gaza-strophe, Palestine » de Samir Abdallah et Kheredine Mabrouk programmé au cinéma Espace Saint-Michel à Paris depuis le 16 mars 2011.

L’Observatoire de la liberté de création exige la liberté pour les cinéastes iraniens Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof !

Communiqué de l’observatoire de la liberté de création

Le régime iranien vient de commettre une ignominie de plus en condamnant le cinéaste Jafar Panahi à six ans de prison, à vingt ans d’interdiction « de réaliser des films, d’écrire des scénarios, de voyager à l’étranger ou de donner des interviews à des médias locaux ou étrangers », et Mohammad Rasoulof, jeune réalisateur qui travaillait avec Panahi, à six ans de prison.

L’Observatoire de la liberté de création dénonce les pressions contre le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création

Le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, qui va être présenté au Festival de Cannes a fait l’objet de pressions politiques de la part de plusieurs élus de la majorité, relayées par un secrétaire d’État, pour que ce film soit censuré ou privé de ses subsides.

L’Observatoire de la liberté de création soutient Rahyana

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création

Dans sa pièce, « A mon âge, je me cache encore pour fumer », Rahyana montre neuf femmes qui se confient, entre fous rires et larmes, dans l’intimité d’un hammam d’Alger. Elles parlent de l’oppression qu’elles subissent, de la violence et de la guerre, mais aussi de leur corps et des traditions de leur pays.