Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Campagne pour la suspension de l’Accord d’Association UE-Israël

Lancement de la campagne pour la suspension de l’Accord d’Association UE-Israël initiée par le Collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI), qui regroupe 52 associations, syndicats et partis politiques français, et par le collectif « Trop, c’est trop ! » réunissant des personnalités solidaires des droits des Palestiniens, avec le soutien de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Algérie – Solidarité avec la famille de Mohamed Tamalt

Front Line Defenders, Rassemblement Action Jeunesse (Raj), le Réseau des Avocats pour la Défense des droits de l’Homme, EuroMed Droits avec ses membres en Algérie, la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme, SOS Disparus – CFDA et le Syndicat SNAPAP, adressent leurs plus sincères condoléances à la famille de Mohamed Tamalt, déclaré décédé le 11 décembre 2016 à l’hôpital Lamine Debaghine d’Alger. C’est un fait d’une extrême gravité qui montre jusqu’à quel point peut mener la répression des voix critiques, l’instrumentalisation de la justice et le mépris pour la liberté et la vie humaine.

Le gouvernement algérien interdit une mission d’EuroMed Droits sur son territoire

Communiqué d’EuroMed Droits. Après avoir mené une mission sur la situation des droits et libertés au Sahara occidental en septembre 2014 qui a donné lieu à l’établissement d’un rapport, EuroMed Droits a souhaité mener une mission sur la situation des droits et libertés au sein des campements de réfugiés sahraouis accueillis en Algérie et qui sont sous l’administration du Front Polisario.