Partout dans le monde

Dans un monde où les atteintes aux libertés sont courantes, la LDH dénonce le recours à la terreur, les crimes contre l’humanité, la répression brutale des mouvements sociaux et des dites « minorités », les violations massives et délibérées des populations civiles. Avec la fédération internationale des droits de l’Homme, FIDH, avec l’association européenne des droits de l’Homme, AEDH, avec le réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, REMDH, la LDH est solidaire des victimes d’atteintes à tous les droits.

Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » n° 20 – nov-déc 2016

éditorial La Pologne continue à « faire » l’actualité en Europe centrale. La dynamique liberticide engagée par le PiS se confirme avec une nouvelle loi portant sur les rassemblements, votée le 2 décembre dernier. Cette nouvelle législation interdit l’organisation de tout rassemblement qui se tiendrait au même endroit et même temps qu’un autre rassemblement, convoqué celui-là par…

Déclaration avant le sommet du Conseil européen de 28 et 29 juin : Après le Brexit, l’Union européenne doit retrouver ses valeurs fondatrices

Communiqué AEDH. Partir ou ne pas partir : la question ne sera plus posée. Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne. L’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH) estime qu’au-delà du résultat au référendum, qui forcément fige une réponse binaire, les problèmes subsistent.

Turquie : les droits humains sous couvre-feu

Alors que les institutions européennes discutent de la possibilité d’inscrire la Turquie sur une liste européenne de pays d’origine « sûrs », l’AEDH, EuroMed Droits, la FIDH et la LDH alertent sur le silence de l’Union européenne et de ses États membres face aux violations des droits perpétrées par les autorités turques.

Lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » n° 18 – juin 2016

Editorial Porté au pouvoir en 2015, disposant d’une majorité absolue à la Diète, d’un gouvernement et de la présidence, le parti Droit et Justice ne s’interdit plus rien en Pologne. Le blocage du Tribunal constitutionnel, qui dure depuis le début de l’investiture du président Duda à l’automne dernier, est devenu désormais l’affaire de l’Union européenne…