Droits économiques, sociaux et culturels

La LDH fait de l’indivisibilité des droits une référence fondamentale de son engagement. Crise sociale et crise démocratique sont liées. Le combat pour les droits de l’Homme ne peut faire l’impasse de la garantie des droits les plus fondamentaux : droit aux soins de santé, à l’éducation, au logement, droit de vivre en famille, mais aussi droit au travail et du travail, qui demeure central pour la socialisation des individus.

Note du service juridique de la LDH sur le dispositif Taubira du 31 mai 2013 concernant les mineurs isolés étrangers (MIE)

Ce nouveau dispositif, annoncé depuis maintenant plusieurs mois et ayant donné lieu, au préalable, notamment à une audition par la CNCDH de Pascale Bruston, conseillère de la ministre de la Justice le 26 mars dernier, est censé répondre tant au déficit de prise en charge des mineurs isolés étrangers, souvent laissés à leur propre sort, qu’aux préoccupations, essentiellement financières, des conseils généraux compétents en matière de protection de l’enfance. [...]

Communiqué de presse sur le bizutage

Communiqué commun

Les signataires du présent communiqué sont : Association contre le
bizutage (ACB), Collectif national pour les droits des femmes, Comité féministe contre le viol (CFCV) Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Osez le féminisme, SOS-bizutage, Union nationale des étudiants de France (Unef), Union nationale des étudiants de France de Poitiers, Union nationale lycéenne (UNL).

Assez ! L’Etat doit cesser de s’acharner sur les enfants des campements « illicites » !

Communiqué commun

L’Etat s’empresse depuis quelques temps d’évacuer les campements « illicites » visés par une décision judiciaire d’évacuation. La circulaire interministérielle du 26 août demandant aux préfets d’anticiper ces opérations et de prévoir des mesures d’accompagnement des familles concernées en termes de relogement et de scolarisation n’est souvent pas appliquée.