Objection 7

« Quel intérêt pour moi que l’on accorde le droit de vote à tous les résidents étrangers vivant légalement sur le territoire depuis 5 ans au moins ? » 

Le droit de vote aux élections locales est un outil puissant et précieux de la démocratie. Il est un moyen privilégié d’intégrer dans la communauté locale l’ensemble des personnes, français et étrangers, qui contribuent au vivre ensemble.

Le droit d’association accordé en 1981 aux étrangers n’a rien enlevé aux nationaux mais au contraire, il a contribué à élargir et enrichir le tissu associatif qui a un gros impact sur le dynamisme et la solidarité dans la vie de nos cités. De même le droit syndical et l’accès à la représentativité a été un progrès pour la défense des droits pour tous dans l’entreprise.

L’obtention du droit de vote et d’éligibilité est, pour les étrangers et les immigrés d’une manière générale, un acte de reconnaissance de leur place dans la société. Ils peuvent dorénavant être considérés comme des citoyens à part entière là où ils résident. Leurs préoccupations seront prises en compte comme celles des autres citoyens ; ils pourront être comme les autres, des acteurs reconnus du développement local.

Retour