11 objections au droit de vote des étrangers … et nos réponses

Voici les 11 objections et réticences les plus souvent opposées à la nécessité urgente d’accorder le droit de vote aux étrangers, ainsi que nos réponses :

1 – « La Constitution précise que le droit de vote est réservé aux nationaux. » (UMP)

Notre réponse : ici

2 – « L’extension de ce droit aux étrangers remettrait en cause « un des derniers fondement de notre modèle républicain » (pétition UNI – UMP)

Notre réponse : ici

3 – « La France serait-elle le seul pays a vouloir donner ce droit de vote et d’éligibilité à tous les étrangers ? »

Notre réponse : ici

4 – « Si on donne le droit d’éligibilité aux étrangers, il pourront élire nos sénateurs »

Notre réponse : ici

5 – « Les étrangers qui veulent voter n’ont qu’à se faire naturaliser »

Notre réponse : ici

6 – « Je suis d’accord mais sous réserve de réciprocité »

Notre réponse : ici

7 – « Quel intérêt pour moi que l’on accorde le droit de vote à tous les résidents étrangers vivant légalement sur le territoire depuis 5 ans au moins ? »

Notre réponse : ici

8 – « Si on donne le droit de vote aux étrangers, il y a un risque de vote communautariste. » (UMP)

Notre réponse : ici

9 – « Pourquoi donner le droit de vote à ceux qui haïssent la France, qui détestent la laïcité, qui refusent nos lois… » (Christian Estrosi / UMP)

Notre réponse : ici

10 – « Les réformes sociétales ne sont pas la priorité, il faut d’abord lutter contre le chômage » (Gérard Collomb / PS)

Notre réponse : ici

11 – « Pourquoi ne donner que le droit de vote aux élections locales plutôt que le droit de vote complet, cela en fera des demi citoyens »

Notre réponse : ici

 —

Le texte intégral au format pdf : 11 questions et nos réponses