Articles tagués : Droit des femmes

Femmes enceintes, IVG et fausses couches en centre de rétention, ça suffit !

Femmes enceintes, IVG et fausses couches en centre de rétention, ça suffit !

Des femmes enceintes sont placées et maintenues au CRA de Paris Cité.
Depuis quelques mois, leur nombre est en constante augmentation, sans aucune prise en compte de cet état physique par l’administration.

En dépit de leur devoir de réserve, les policières du centre sont aussi des femmes, et souffrent aussi de cette situation, tout comme les soeurs de la Miséricorde qui assurent la vie quotidienne dans le centre.

Les femmes enceintes ne sont plus libérées par le service médical, contrairement à ce qui se faisait encore un peu en 2011.

Il ya environ un mois, une jeune roumaine qui attendait son premier enfant, après des moments difficiles en garde à vue, a fait une fausse couche à son arrivée au CRA.
Quelques jours plus tard, elle a été libéré : mais son mari, lui, est déjà expulsé.

La même semaine, une jeune marocaine de 27 ans avait découvert sa grossesse au CRA. Le futur père ravi voulait reconnaître l’enfant.
Mais la justice a rejeté tous les recours, Le consul a délivré le laissez-passer.
Elle a finalement accepté une IVG la mort dans l’âme, juste avant de prendre le vol, par terreur de la réaction de rejet de retour au pays.

Lundi, une femme roumaine enceinte a pris un vol, tout comme son mari. Leur fils et le grand père malade sont seuls à la maison.

Hier, une femme nigériane a découvert sa grossesse.

Chaque jour, un peu plus d’indignité se pratique en centre de rétention, un peu plus de dislocation des familles, d’enfermement de mineurs, de non respect du médical, les calmants pas anodins en accès presque libre qui ne cachent pas l’horreur violente du quotidien, mais aussi toujours davantage de vies brisées, de boulots perdus, de situations individuelles pas prises en compte.

La directive-retour européenne indique pourtant qu’il faut protéger les personnes vulnérables, et que la rétention n’est pas la règle générale.

Quand appliquera-t-on la loi?
Quand cesseront ces atteintes à la dignité?

Signons, au moins pour faire respecter le droit, et protéger les plus vulnérables d’entre nous.

l’adresse pour signer :
http://educationsansfrontieres.org/article42287.html

Projection-Débat : Les femmes et la révolution tunisienne

Mercredi 14 mars 2012, de 19h à 21h :

Projection-Débat : Les femmes et la révolution tunisienneTunisie, Histoire de femmes – Réalisé par Feriel BEN MAHMOUD (52 mn – 2005)

Synopsis20 mars 1956 : la Tunisie accède à l’indépendance. Le 13 août de la même année, le président Bourguibafait adopter le Code du statut personnel accordant aux tunisiennes des droits qui aujourd’hui encore n’ont pasd’équivalent dans le reste du monde arabe : interdiction de la polygamie, instauration du divorce judiciaire,scolarité obligatoire pour les filles comme pour les garçons, accès à une contraception anonyme et gratuite…et le droit pour les tunisiennes d’avorter dès 1963, plusieurs années avant les françaises.Mais l’égalité, même encouragée par la loi, ne se décrète pas. Ce sont les mentalités et les structures socialesqui doivent ensuite évoluer.50 ans après l’indépendance, la Tunisie fait toujours figure d’exception au sein du monde arabe. Pourquoi cetteexception a-t-elle été rendue possible et comment peut-elle perdurer dans le contexte géopolitique actuel.Intervenante• Sophie Bessis , chercheure associée à l’IRIS – Institut de Relations Internationales et Stratégiques, spécialistede la coopération Nord/Sud, de la géopolitique du Tiers-monde et des questions africaines.

Téléchargez le flyer.

Conférence-débat sur les violences faites aux femmes

Jeudi 8 mars, de 19h à 21h, conférence-débat sur les violences faites aux femmes, les intervenant-e-s s’intéressant en particulier aux femmes turques et algériennes.

Intervenantes• Zubeyde SURMELI, officier de protection à l’OFPRA – Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides,présentera le caractère spécifique des violences faites aux femmes dans l’est de la Turquie.• Valérie Nursel Pinar d, avocate, présentera l’évolution du droit des femmes en Turquie et sa confrontationaux coutumes turques et au droit français.• Malika Remaoun , représentante de l’AFEPEC – Association Féminine pour l’épanouissement de la Personneet l’Exercice de la Citoyenneté, présentera le projet monté par des associations dans l’est algérienafin de battre en brèche l’isolement des femmes et le développement de ce projet auprès des femmesalgériennes vivant en France.La conférence s’achèvera par un concert de Sirlem Ketan , chanteuse turque et joueuse de saz, un instrumentproche du luth que la tradition réserve aux hommes.

Téléchargez le flyer.

TENON BON ! Rassemblement le 11 février à partir de 10 heures

Depuis septembre, des petits groupes intégristes catholiques ont organisé une campagne contre le centre IVG de Tenon, prétendant s’installer à la porte de l’hôpital pour faire pression sur la population et sur les hospitaliers. Il s’agit pour eux d’un symbole, puisqu’en 1987 Tenon était le premier centre d’IVG saccagé par un commando composé des mêmes intégristes catholiques.

Les catholiques intégristes reviennent, pour la 5° fois, le 11 février. Ne leur laissons sous aucun prétexte l’accès à l’hôpital ! Refusons leur prosélytisme !

Rassemblement le 11 février à partir de 10 heures
devant l’entrée de l’hôpital Tenon, 4 rue de la Chine

Appel « L’égalité maintenant ! »

La section Paris 10/11 de la LDH soutient l’appel de Osez le féminisme : « 2012, L’égalité maintenant ! »

http://www.egalite2012.fr

Du 8 au 27 mars – Parcours Filles-Femmes

Premières Initiatives semaine du 8 mars et du14 mars

Plus d’information sur www.lesmetallos.org.

8 mars   journée  avec les femmes du centre social Aires 10. 14h projection du film Entre nos mains

9 mars – salle des fêtes du 11ème . 19h 30 présentation du spectacle C’est pas pour rien . coproduction les Ateliers du Chaudron/ Comité métallos –Sans réservation–

12 mars  Circul’livres sur la place en face de la Maison des métallos de 11h à 13h

15 mars  19h30 Cine croc d’ Attac 11 ème . Projection du film Entre nos mains  de Mariana Otero à la Maison ds métallos . Débat avec Annick coupé de Solidaires . La rencontre se poursuit autour d’un buffet partagé.

18 mars 1Hh/18h restitution de la rencontre entre Michèle Larrouy et les femmes du Comité contre l’esclavage moderne. Maison des associations

19 mars concert de Street Band aux ateliers du chaudron

20 mars  Grand troc de livres de 12h à 17h  place Jean Pierre Timbaud

Journée contre les violences faites aux femmes

Vendredi 19 novembre 2010 – 21h – Maison des Métallos : Le Comité métallos et les Ateliers du Chaudron présentent C’est pas pour rien…, spectacle théâtral, construit dans le cadre du Parcours filles femmes 2010 avec 12 volontaires.

Rencontres, débats, exposition tout au long de la journée (www.maisondesmetallos.org).

Réservation obligatoire au 06 84 90 72 16.

Manifestations du 6 novembre 2010 : pour la défense du droit à l’avortement, pour la défense des retraites

Samedi 6 novembre :

  • Mobilisation nationale et manifestation au départ de la Place d’Italie pour la défense du droit à l’avortement à l’initiative de l’ANCIC (Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception), de la CADAC (Coordination des associations pour le droit à la contraception et à l’avortement) et du Planning Familial.
  • Nouvelle journée de mobilisation et de manifestations pour la défense des retraites – Parcours : départ 14h30 de République vers Bastille puis Nation

Le rendez-vous des ligueurs et les ligueuses est proposé à 13h30 Place d’Italie (sur l’Esplanade de la mairie du 13ème) derrière la banderole de la fédération pour rejoindre le cortège syndical à Bastille.