Aujourd’hui, à Nantes, plus de 300 personnes migrantes vivent dans des squats ou dans la rue : les bénévoles déçus de la réponse de Nantes Métropole !

Communiqué de presse du collectif de soutien aux sans abris

Plusieurs associations, collectifs, personnalités ainsi que l’intersyndicale ont adressé, il y a quelques semaines, un appel à Mme Johanna ROLLAND, Présidente de Nantes Métropole pour la création de centres d’accueil et ont été reçus par Madame Aïcha BASSAL, Adjointe au Maire de Nantes.
Ils demandent des centres d’accueil humanitaires adaptés à chaque public (familles, mineurs étrangers isolés, femmes et hommes seuls) où l’accueil y est inconditionnel comme la loi française l’oblige.

En réponse, la mairie de Nantes a précisé qu’elle avait transmis à la Préfecture une liste de logements disponibles, pouvant être réquisitionnés et a conseillé aux associations de solliciter un entretien auprès du Préfet (ce qui a été fait et en attente réponse).

Les solutions présentées par la Mairie ne sont pas à la hauteur de la situation d’urgence humanitaire et les bénévoles sont déçus de la frilosité de la Mairie de Nantes. La Métropole nantaise parle beaucoup de dialogue citoyen et de co-construction mais oublie de placer concrètement la lutte contre l’exclusion au coeur de son combat politique.

Les bénévoles des associations et citoyens solidaires font déjà beaucoup, mais ne peuvent pas se substituer aux autorités en ouvrant des squats destinés à mettre les personnes à l’abri et en prenant le risque d’être dans l’illégalité. Ils assurent déjà au quotidien un accompagnement social et humain suivant leurs compétences. Les personnes migrantes comme tout être humain en situation de détresse, doivent être traitées avec tout le respect qui leur est dû. Il est de la responsabilité des pouvoirs publics de leur assurer un accueil digne.

L’accès à un hébergement digne est un droit indispensable à chacun. En 2016 à Nantes, des hommes, des femmes, des enfants vont encore dormir dans la rue ou dans des squats cet hiver alors que des logements pouvant être réquisitionnés sont vides ! Les associations et collectifs appellent tous les citoyens de la métropole à un grand rassemblement de soutien pour un accueil digne

Grand Rassemblement pour un accueil digne :

samedi 26 novembre à 15h à Nantes au miroir d’eau près du Château.

“QUAND LA DIGNITÉ D’UNE PERSONNE EST ALTÉRÉE, C’EST NOTRE DIGNITÉ A TOUS QUI EST ATTEINTE”….

Le Collectif de soutien aux sans abri est composé des associations et collectifs suivants : Gref, Logis St Jean, Emmaus44, Anade, Asamla, DAL, LDH, AC, CSF, Gasprom, RESF, Le Gout des autres, MRAP, ADT, Collectif de soutien aux expulsés de la rue des stocks, Collectif de soutien aux Mineurs Isolés Etrangers, Collectif Accueil des Réfugiés de la Montagne.