Catégorie : - Annonce événements publics -

Chronique sur Jet FM

Titre: Chronique sur Jet FM
Lieu: Jet FM 91.2
Description: Notre chronique mensuelle sur Jet FM aura pour thème la situation des migrants, Roms pour la plupart, qui vivent dans des bidonvilles dans l’agglomération nantaise.
Heure début: 12h15
Date: 2015-05-21

Rassemblement pour l’arrêt des tests osseux et génitaux

Rassemblement pour l’arrêt des tests osseux et génitaux
Lieu: Devant le CHU de Nantes
Rassemblement mercredi 20 mai à 11h devant le CHU à Nantes : Pour l’arrêt des tests osseux et génitaux !
Heure début: 11:00
Date: 2015-05-13

<br />

Débat Laïcité

Titre: Débat Laïcité
Lieu: Corcoué-sur-Logne
Lien vers: Cliquer ici
Description: mercredi 6 mai 2015 à 20h30 à Corcoué-sur-Logne
Salle municipale Saint Etienne à côté de la mairie
avec Jean-Michel Vienne, philosophe
et Annie Richard de la Ligue des Droits de l’Homme.
Pour vivre ensemble : la laïcité !
Oui, mais laquelle ?
Heure début: 20:30
Date: 2015-05-06

<br />

Débat : Comment lutter ?

Titre: Débat : Comment lutter ?
Lieu: Montbert, salle municipale
Description: Ensemble, essayons de comprendre.
Le 7 Janvier , la France s’arrête , stupéfaite devant des actes terroristes : 20 morts.
Le 11 janvier près de 4 millions de personnes se mobilisent.
Après l’émotion et la mobilisation sans précédent, prenons le temps de la réflexion et de la lucidité.
Heure début: 20:30
Date: 2015-04-08

JEUDI 2 AVRIL À 18h30 : projection débat au Pôle Etudiant du documentaire, « Caricaturistes Fantassins de la Démocratie »

JEUDI 2 AVRIL À 18h30 : projection débat au Pôle Etudiant

L’AEPE (Associations des Etudiants du Parcours Europe) organise une projection débat du documentaire, « Caricaturistes Fantassins de la Démocratie » le  2 avril à 18h30 en présence du caricaturiste nantais FRAP, au Pôle  Etudiant – Université de Nantes, chemin de la Censive du Tertre. L’AEPE invite la section de Nantes et du pays nantais de la LDH à cette projection et souhaite la participation d’un/une ligueur(se) lors de la discussion citoyenne, suite à la projection.

Synopsis et détails

12 fous formidables, drôles et tragiques, des quatre coins du monde, des caricaturistes qui défendent la démocratie en s’amusant, avec comme seule arme, un crayon, au risque de leurs vies. Ils sont: français, tunisiens, russes, mexicains, américains, burkinabés, chinois, algériens, ivoiriens, vénézuéliens, israéliens et palestiniens.

Caricaturistes, fantassins de la démocratie est un film documentaire français réalisé par Stéphanie Valloatto, sorti en 2014. Produit par Radu Mihaileanu, il est présenté hors compétition au Festival de Cannes 2014.

Première sortie : 28 mai 2014 (France) - RéalisatriceStéphanie Valloatto

Durée : 106 minutes Bande originaleArmand Amar ScénarioRadu

MihaileanuStéphanie Valloatto

CAFE-CITOYEN Vidéo-surveillance Faut-il vraiment en avoir peur ?

CAFE CITOYEN CHAPELAIN

cafecitoyenchapelain.blogspot.fr

Vous êtes amicalement conviés à participer au prochain café-citoyen, dont le thème pourrait un jour ou l’autre alimenter le débat public local …

CAFE-CITOYEN

Vidéo-surveillance

Faut-il vraiment en avoir peur ?

avec

Dominique Talledec, adjoint au maire de St Herblain

Philippe Legrand, militant à la Ligue des Droits de l’Homme

Jeudi 9 avril 2015 à 20h30

Café le Cheval blanc

Nos invités ont des points de vue opposés. C’est donc l’occasion de vous faire votre propre idée.

D’ores et déjà laissons leur la parole :

Pour la LDH, la vidéosurveillance de quoi parle-t-on ?

Depuis la loi Loppsi 2 (Loi n° 2011-267 du 14mars 2011 d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure), la vidéosurveillance est appelée « vidéoprotection ». Selon le ministre de l’intérieur, lors du vote de la loi, « le mot de « vidéosurveillance » est inapproprié car le terme de « surveillance » peut laisser penser à nos concitoyens, à tort, que ces systèmes pourraient porter atteinte à certains aspects de la vie privée. Dès lors, il y a lieu de remplacer le mot « vidéosurveillance » par le mot « vidéoprotection », qui reflète plus fidèlement tant la volonté du législateur que l’action conduite en faveur de nos concitoyens »

La vidéosurveillance est omniprésente dans notre quotidien. Chez nos voisins européens également. Londres compte 500 000 caméras. Néanmoins, un tel dispositif n’a pas su déjouer les attentats meurtriers de 2005 qui ont fait 56 morts et 700 blessés. Il peut être source d’erreurs dramatiques puisque quelques jours plus tard, la police londonienne a abattu un jeune brésilien signalé à tort par la vidéosurveillance comme poseur de bombes…

Les systèmes de vidéosurveillance et leur multiplication anarchique sont attentatoires à la liberté fondamentale de circuler sans entrave ni surveillance, à la vie privée et sont un outil de contrôle social. Dans le même temps, le législateur n’accorde pas aux citoyens une augmentation des moyens de contrôle des systèmes de vidéosurveillance… Et puis sur la place Tian’anmen à Pékin en 1989, les caméras ont permis d’identifier les opposants. Une majorité municipale peut toujours évoluer…

Le lien social est en perte de vitesse. Croire que la technologie permettrait une protection absolue contre les risques de la vie est une illusion. On ne répond pas au mal-être avec des machines. La sécurité se construit dans les pratiques sociales, des systèmes de solidarité et avec des moyens humains.

Pour Dominique Talledec

La vidéo-surveillance ou la vidéo-protection n’est plus vraiment un sujet de débat. Elle est d’une façon générale communément admise voir réclamée par les citoyens. Si au début des années 2000, il était plus que délicat d’afficher, voir de développer des projets en la matière. Aujourd’hui, force est de constater qu’il est extrêmement difficile d’en refuser l’implantation.

Cependant, la vidéo protection n’est pas « l’arme absolue » contre la délinquance, c’est un maillon d’une chaine qui se nomme la sécurité publique.

Elément de la prévention situationnelle, elle aussi indispensable que la prévention sociale, de la récidive, et de la sanction pour ne nommer que les principaux.

La vidéo protection doit donc s’envisager dans une stratégie précise, en prenant en compte l’ensemble des problématiques de sécurité publique d’un territoire déterminé.

Le racisme détruit la possibilité d’un vivre ensemble égalitaire, comment agir ?

Dans le cadre des semaines d’Education Contre les Discriminations, auxquelles participe la section de Nantes et du pays nantais de la Ligue des droits de l’Homme, nous invitons à un après midi d’échange et de débat sur la thématique :

“Le racisme détruit la possibilité d’un vivre ensemble égalitaire, comment agir ?”
le samedi 21 mars, à partir de 15 heures,
à la Maison de quartier des Dervallières, 5 rue Auguste Renoir à Nantes.

Au programme :

- Expositions :  “Croquer les droits de l’Homme”, “Portraits d’assos”;
- Jeux : Chemin de migrantes (réservation conseillée à citoyennete@fal44.org) et jeu de l’oie réalisé par et pour des enfants.
- A 16h, table ronde en présence de Jessy Cormont, co auteur avec Saïd Boumama du Dictionnaire des dominations de sexe, “races, et de classes, de Solange Laquittant - habitante des Dervallières-, Moustapha Rahamani, directeur de la Maison de Quartier des Dervallières, animé par Florence Lacaze de la Ligue de l’enseignement - FAL 44.

Lecture poème par Henry Canaan et Rap de Westa.
Clôture par un verre de la solidarité.

La LDH sur les ondes

Titre: La LDH sur les ondes
Lieu: Jet FM 91.2
Lien vers: Cliquer ici
Description: Chronique de la section de Nantes sur Jet FM 91.2, avec deux militants de la section. Thème du jour : Racisme et discriminations
Heure début: 12:15
Date: 2015-03-19
Heure fin: 13:00

La LDH sur les ondes

Titre: La LDH sur les ondes
Lieu: Jet FM
Lien vers: Cliquer ici
Description: Chronique de la LDH sur Jet FM, avec deux militants de la section
Heure début: 12:15
Date: 2015-02-26
Heure fin: 13:00

Soirée-Analyse : Le projet de loi Santé

Le “Collectif nantais pour le droit à la santé et à la protection sociale pour toutes et tous”, auquel participe activement la section de Nantes et du pays nantaise de la Ligue des droits de l’Homme, vous invite à une soirée d’analyse et de discussions autour du projet de loi Santé.

Dès le printemps 2015, le gouvernement a prévu de déposer à l’Assemblée Nationale son « PROJET DE LOI SANTÉ ».

Alors bien sur, ce PROJET DE LOI SANTÉ était à l’ordre du jour des 23èmes Rencontres de la Coordination Nationale des collectifs de défense des hôpitaux et maternités de proximité auquel participait le Collectif Nantais pour le droit à la santé et à la protection sociale pour toutes et tous.

Les représentants de trente cinq comités locaux ont participé à ces Rencontres Nationales qui se sont déroulées les 21 ; 22 et 23 Novembre 2014 à SARLAT. Elles ont permis une analyse approfondie de ce « projet de loi santé ».

Les premières constatations sont très inquiétantes…

Si les déclarations d’intentions sont louables, elles sont en totale opposition avec le contenu du projet de loi. L’application, en l’état, de ce projet signifierait une dégradation très nette de tout notre système de santé.

Le renforcement de l’autorité sans partage des Agences Régionales de Santé (A.R.S.) avec pour objectif, entre autre, le développement imposé de partenariats publics privés, la réorganisation de la médecine du travail et de la médecine scolaire si importantes en matière de prévention, sont inscrits très clairement dans ce projet.

Le COLLECTIF NANTAIS pour le droit à l’accès à la santé pour tousTES a participé à ces Rencontres.

Nous vous invitons le Mercredi 4 Février 2015 Salle de conférence de la MANUFACTURE de 20h00 à 23h00 à la présentation des conclusions issues des travaux de SARLAT en présence d’ Évelyne Deluze, membre du Bureau de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternité de proximité

A la suite de cette présentation nous vous proposons d’échanger sur les actions à envisager et faire valoir nos propres propositions.

Le Collectif Nantais pour le droit à la santé et à la protection sociale pour tousTES :
AGIR ENSEMBLE CONTRE LE CHÔMAGE, ATTAC, CSF, LDH, NI PAUVRES NI SOUMIS, PLANNING FAMILIAL, FSU, UD 44 CGT, SMG, SUD SANTÉ SOCIAUX , ENSEMBLE 44, PG44, PCF44, SAINT HERBLAIN A GAUCHE TOUTES.