UNE LDH A L’OFFENSIVE

La Ligue des Droits de l’Homme, en tant qu’organisation politique non partisane, veut participer au débat politique non sur la forme mais sur le fond.

Pour cela elle a élaboré 35 propositions dans le cadre du Pacte pour les Droits et la Citoyenneté.

Elle interpelle les candidats sur ces propositions par le biais d’un courrier adressé aux principaux candidats, à l’exception du Front National qui ne s’inscrit pas dans les valeurs républicaines.

Localement la section de Carcassonne a écrit aux candidats du Parti Socialiste, de l’U.M.P., du Parti Ouvrier Indépendant, d’Europe Ecologie-Les Verts et le Front de Gauche. Un premier courrier, accompagné des 35 propositions,  suivi d’un rappel a été envoyé à tous ces candidats.

A ce jour seule la candidate du Front de Gauche : Rosine CHARLUTa répondu à notre sollicitation : Elle fait part de son intérêt pour les propositions portées par la LDH et est disponible pour nous rencontrer.

La section va donner rapidement suite à son invitation et nous en rendrons compte sur notre site.

Courrier envoyé :

Madame, Monsieur,

 

Dans le cadre du « Pacte pour les droits et la citoyenneté », la Ligue des Droits de l’Homme avance 35 propositions réparties en 5 thèmes :

 

        • Démocratie : fin du cumul des mandats, droit de vote des étrangers, droits des minorités…
        • Droits sociaux : défense des services publics, logements sociaux, accès aux soins…
        • Discriminations et xénophobie : lutte contre le racisme, respect des données personnelles, régularisation des sans- papiers…
        • Justice et police : indépendance du parquet, suppression des peines planchers, des procédures d’exception, priorité aux alternatives à la prison, création d’une véritable police de proximité …
        • Liberté et vie privée : contrôles par des autorités indépendantes, compétence exclusive du législateur pour créer des fichiers de police, refus des interconnexions du fichage généralisé…

 

Ces propositions ont été élaborées par 50 organisations syndicales et associatives dont vous trouverez le texte complet en annexe de notre courrier.

Vous êtes candidat(e) aux élections législatives de notre département. A ce titre, la section de la LDH de Carcassonne souhaite connaître les propositions que vous êtes prêts à défendre au sein du parlement et les initiatives que vous prendriez pour porter et défendre les textes de lois en vue de les faire aboutir.

Dans l’attente de votre réponse, nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez.

Recevez, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.