14/11/2011 – EAU : BIEN COMMUN

La section locale de la Ligue des Droits de l’Homme soutient le combat mené par le Collectif du carcassonnais pour une gestion publique de l’eau :
Le Collectif fait partie des nombreux mouvements qui luttent pour la défense de l’eau comme bien public et bien commun de l’humanité. Il regroupe des membres appartenant à des associations, des syndicats, des organisations et des citoyens. Depuis 2006, il mène des actions, organise des conférences, des projections de films, et intervient sur les marchés pour communiquer avec la population sur la nécessité d’un retour à une régie publique.
Le Collectif a dû s’adapter à une nouvelle donne : c’est la communauté d’agglomération qui détient maintenant la compétence en matière de l’eau et d’assainissement. Des contacts ont été pris avec la CAC ce qui a permis au Collectif de participer au comité de pilotage de l’étude financière sur les contrats et la gestion de l’eau mais pour l’instant rien n’est gagné.
Le combat n’est cependant pas illusoire : Paris, Grenoble, Castres, Montbéliard et d’autres villes ont pu rompre des contrats qui les unissaient à des compagnies privées pour revenir à une gestion publique.
Le service public de l’eau ne peut être entre les mains du privé et être source de profits pour les compagnies. Dans la privatisation l’usager devient client et perd sa qualité de citoyen. Il s’agit donc d’une remise en cause de la dimension citoyenne des services publics qui concernent l’ensemble des citoyens  et correspondent à un choix de société.
La ligue des Droits de l’Homme engagée avec d’autres organisations dans le cadre du Pacte citoyen défend les services publics pour l’effectivité des droits sociaux et des solidarités.