27/09/2011- COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS DU PACTE CITOYEN POUR UNE VÉRITABLE DÉMOCRATISATION DE L’ENSEIGNEMENT

POUR UNE VÉRITABLE DÉMOCRATISATION DE L’ENSEIGNEMENT.

Le système éducatif subit des modifications de grande ampleur. La primauté n’est plus aux connaissances qui permettent une lecture critique de la société pour la transformer.

Notre école est malade des inégalités qu’elle produit. Mais force nous est de constater que loin de vouloir contrebalancer les effets des différences sociales, le gouvernement met délibérément en œuvre des mesures qui ne font qu’aggraver la situation. Ainsi la mise à mal de la carte scolaire contribue à vider de leurs meilleurs éléments les Établissements situés en zone prioritaire. L’idée du libre choix des parents est un leurre absolu. En effet, les Établissements dont la réputation est solidement établie peuvent se permettre de sélectionner les élèves en fonction de leur niveau. Les écarts vont encore se creuser entre les Établissements dits d’excellence et les Établissements qui reçoivent majoritairement des élèves issus de milieux sociaux défavorisés.

La mise en classe du socle commun, sorte de SMIC culturel complète le tableau. Elle signe le renoncement à l’égalité des chances. Les enfants des couches populaires tôt orientés vers des formations courtes, pourront de moins en moins accéder à une culture épanouissante de haut niveau. Comme s’il n’importait aux plus humbles que d’acquérir le petit bagage qui leur permettra de se vendre sur le marché du travail, cependant que les mieux lotis acquerront des savoir faire et des connaissances pointues qui en feront les cadres de demain. La multiplication des évaluations est là pour assurer le tri  attesté par le livret de compétences.

A cette école marchandisée qui met en concurrence les enfants dès leur plus jeune âge nous voulons opposer une école du vivre ensemble et de la réussite pour tous. Nous pensons que « l’enseignement doit offrir à tous d’égales possibilités de développement, ouvrir à tous l’accès à la culture, se démocratiser… par une élévation continue du niveau culturel de l’ensemble de la nation ».

C’est pourquoi, nous, citoyens qui entendons participer activement aux grands débats qui traversent notre société, soutenons avec force les actions engagées par les parents, les enseignants et les lycéens contre la politique scolaire du pouvoir sarkozyste. Nous sommes tous concernés par l’école qui doit rester un des piliers de notre république. C’est à ce titre que nous appelons tous les citoyens de notre département à participer ce mardi 27 septembre aux rassemblements à Carcassonne et à Narbonne.