Articles tagués : loi Besson

LDH Billom : ciné discussion: Les bureaux de Dieu.

En collaboration avec le « Ciné Parc » du Livradois-Forez, la LDH de Billom et alentours, avec l’Amicale laïque, la Maison des loisirs et de la culture, des cinés sur l’herbe, la bibliothèque de Sauxillanges, le comité de jumelage du pays de Sauxillanges, l’association Pierre le Vénérable, Animasaux, les amis de la Comté républicaine de Vic le Comte, les municipalités respectives vous invite à :

    Ciné-Discussion
    Les Bureaux de Dieu, comédie documentaire de Claire Simon.

    Le 29 mars, à la salle du Moulin de l’étang.

Vichy : face à la xénophobie et à la politique du pilori

Deux ans après le contre-sommet de Vichy pour protester contre la réunion des ministres européens pour développer encore leurs politiques dite de « contrôle de l’immigration », le collectif qui avait organisé ce contre-sommet appelle à une réunion publique le jeudi 25 novembre à 20h30, salle Isadora Duncan à Cusset.

Avec la présence de Jean-Louis Borie, Président du Syndicat des Avocats de France et Emmanuel Terray, sociologue.

Contre la loi « Besson »: 15 octobre à 18h place de la victoire à Clermont

Projets et propositions de loi« Besson », « Hortefeux », «Ciotti»…

Des paroles aux lois: 10 bonnes raisons de dire NON

1- Non aux expulsions en raison de l’origine ethnique! Les expulsions de Roms sont l’exemple inquiétant d’une discrimination ethnique.

2- Non aux Français de seconde zone! En prévoyant la déchéance possible de nationalité pour les Français « de papier » et non ceux « de souche », ce projet de -loi crée de fait deux catégories de Français traités différemment.

3- Non à la ‘présomption de culpabilité! Avec ce projet de loi, les enfants d’étrangers nés en France devront prouver leur innocence pour devenir français à 18 ans.

4- Non à la condamnation pénale du fait d’autrui !Avec ce que propose la majorité parlementaire, les parents pourront être condamnés pénalement du fait des actes de leurs enfants. Si ce n’est toi, c’est donc ton fils… !

5- Non à la généralisation des peines plancher! Avec ce projet de loi, des peines automatiques pourront être appliquées dès la première infraction.

6- Non aux campagnes électorales pour choisir les juges ! Avec ce que propose le ministre de l’Intérieur, des campagnes électorales permettront de choisir les juges d’application des peines et les présidents de tribunaux correctionnels.

7- Non à l’atteinte au droit d’asile !En rendant désormais les zones d’attente des migrants indéfiniment extensibles, ce projet de loi compromet gravement le droit d’asile.

8- Non à la remise en cause du droit à la santé pour les migrants ! En supprimant la possibilité de se faire soigner aux migrants sans papiers, ce projet de loi mettra en danger les étrangers malades et portera atteinte à la santé publique.

9- Non à la stigmatisation des pauvres et des Gens du voyage! Expulsions des étrangers, répression de la mendicité, habitants des bidonvilles et des squats jetés à la rue, stigmatisation des gens du voyage, pénalisation des parents en difficulté…

10-                Non à l’amalgame immigration-délinquance repris de l’extrême droite!

Après les 150 manifestations du 4 septembre, nous appelons

  • à combattre toutes les mesures qui portent atteinte aux droits et aux libertés,
  • à participer aux actions locales et nationales contre la xénophobie d »Etat

Vendredi 15 octobre 18H

Manifestation

Place de La Victoire à Clermont-Ferrand

Contre la politique xénophobe (Montluçon)

Dans la continuité des nombreux rassemblements contre la xénophobie et la politique du pilori, le 4 septembre dernier, des  associations et des citoyens sont indignés par la politique ouvertement xénophobe du gouvernement. Le parlement européen et la commission européenne sont eux-mêmes scandalisés par ces expulsions et viennent de voter une résolution demandant à la France et aux autres États de l’Union Européenne  de « suspendre immédiatement » les expulsions de Roms, …..

Depuis le 8 septembre et jusqu’à la fin de l’examen du projet de loi sur l’immigration par la Commission des lois,  un collectif de citoyens a décidé de jeûner, à proximité de l’Assemblée Nationale, pour exprimer leur indignation et leur protestation contre les graves dispositions inscrites dans le texte du projet.

Ainsi, dans d’autres villes  françaises comme Toulouse par exemple, des citoyens s’inscrivent dans la même démarche et sont extrêmement inquiets de cette évolution qui, de fait, est une négation de toute justice et est l’expression d’un État de Police.

A Montluçon, le président de la Ligue des Droits de l’Homme, Jean-Jacques Gautier, entamera un jeûne symbolique à partir de vendredi 17 septembre jusqu’au dimanche 19 au soir. Il sera présent pendant ces 3 jours dans divers lieux de la ville : au Yogoro café, place Notre Dame, vendredi à partir de 18h30, sur le marché de la vieille ville, samedi entre 9h et 12h, et sur le marché de la Ville Gozet, dimanche matin entre 10h et 12h.

Dans le même esprit, le Yogoro café accueille  pour un concert, le groupe Chakib et les Voix Sauvages. A cette occasion, le groupe fera un enregistrement live de leur morceau « Sur la route des Roms ».

Afin de relayer cet acte citoyen qui dénonce les dérives xénophobes, une conférence de presse est organisée avant le début du concert (19h30),

vendredi 17 septembre à 18h30

au yogoro café,

place notre Dame à Montluçon.