lettre « les droits de l’homme en amérique latine » n° 30 – Avril 2015

Sommet de Panamá : changement sans conclusion

Annoncée en décembre dernier par Barack Obama et Raúl Castro, la fin de la guerre froide dans la région a été symboliquement enterrée lors du 7e sommet des Amériques, réuni à Panamá, avec la première participation de Cuba et une première rencontre officielle entre les deux chefs d’État.
Cet événement très attendu a occupé légitimement la scène médiatique, car depuis plusieurs sommets, les États membres avaient fait de la réintégration de Cuba dans le système interaméricain la condition de la continuité des Sommets et des institutions qui leur sont liées. Les États-Unis, auxquels cette exigence était adressée, ne pouvaient plus s’obstiner dans leur refus de prendre en compte les changements politiques et économiques intervenus dans la région. Était en jeu la possibilité de reconstruire leurs relations avec les pays de l’Amérique latine et des Caraïbes, altérées par des décennies de politique du gros bâton et d’ingérences dans les affaires intérieures de ces pays…

Pour lire la suite, TÉLÉCHARGER LA LETTRE AMÉRIQUE LATINE N° 30 – AVRIL 2015

Share This