Lettre « Les droits de l’Homme en Amérique latine » – n°25 novembre 2014

« Scandales et gouvernabilité »

C’est le plus grand scandale de corruption de l’histoire du Brésil, un pays où la corruption appartient à la vie quotidienne depuis des siècles. On ne sait pas encore précisément combien de milliards ont été détournés, mais on avance déjà la somme de quatre milliards de dollars.

Le scandale a commencé en mars lorsqu’uneenquête policière et judiciaire a été ouverte sur la société pétrolière Petrobras pour, au départ, des « irrégularités » comptables et financières pendant la période 2004-2012. A la faveur de l’interrogatoire d’un de ses ex-dirigeants, directeur des approvisionnements, et d’un soi disant « intermédiaire », l’un et l’autre ayant accepté d’informer en échange d’une réduction de peine, Petrobras est maintenant au centre d’un réseau de corruption et de détournement de fonds qui concerne une dizaine de grandes entreprises lui ayant fourni des services, essentiellement des géants du BTP brésilien, dont l’entreprise Odebrecht déjà dans le collimateur de la justice pour des chantiers de la Coupe du monde de football…

Télécharger la Lettre Amérique latine n° 25 – novembre 2014.

 

Share This