La LDH soutient le film documentaire « Qui a tué Ali Ziri ? », de Luc Decaster

Affiche Qui a tué Ali Ziri BIG

Sortie le 7 octobre 2015

A la suite d’une banale interpellation policière, Ali Ziri, un « chibani » de 69 ans, décède. Il aurait pu mourir dans le plus grand secret. Mais à Argenteuil, un collectif s’organise et lutte depuis cinq années pour demander justice. La contre-expertise obtenue grâce à cette lutte a révélé vingt-sept hématomes et la mort par asphyxie suite à l’utilisation de la technique du pliage pourtant interdite depuis 2003.

Luc Decaster est un cinéaste engagé dans le quotidien des habitants d’Argenteuil, où il vit. Dès les premières réactions après la mort d’Ali Ziri, il commence à filmer sans penser à réaliser un film. Et puis, le temps et les rebondissements de l’affaire qui lui ont donné de nouvelles matières à creuser l’ont invité à aller plus loin, à faire naître une dramaturgie, lui permettant de travailler comme il aime, loin de ce qui aurait pu donner lieu à une enquête policière. Ce qui l’intéresse, en effet, c’est de faire en sorte que les personnages filmés puissent s’exprimer pleinement en tant qu’individus avec toutes leurs capacités gestuelles et créatives en préservant de longs plans séquence afin de laisser au spectateur le loisir d’imaginer, au-delà des personnages, d’autres choses qui le concernent plus intimement.

« Autour de ce mouvement de résistance, dans cette cité d’une banlieue ordinaire, toute une vie pouvait apparaître. C’est cette vie-là que j’aime filmer [...] et façonner un montage ouvrant un large espace au spectateur pour penser seul. »

Le spectateur non cinéphile peut être un peu désarçonné mais il comprend très vite qu’au-delà de la dénonciation des violences policières et de la manière dont elles sont couvertes par les tribunaux, ce qui intéresse le réalisateur c’est l’engagement de citoyens dans une lutte pour la justice et la reconnaissance de la dignité de ces hommes (car Ali Ziri n’est malheureusement pas un cas unique et le film le rappelle*) qui ont été assassinés par des policiers racistes.

 

* Chaque année, on relève dix à quinze cas de décès suite à des violences policières. Comme dans le cas d’Ali Ziri, la justice balaye ces affaires en prononçant des non-lieux, innocentant les policiers qui restent en fonction.

 

Qui a tué Ali Ziri ?
Documentaire, France, 2014
Durée :
1h31
Réalisation : Luc Decaster
Production / Distribution : Zeugma Films

 

Share This