Agression à Marseille : défendre la laïcité

L’agression commise à Marseille contre un enseignant parce que juif est un acte antisémite avéré, que la LDH condamne totalement.

Cet acte appelle une réaction de tous car chaque acte de racisme est un acte contre la collectivité tout entière.

La LDH réaffirme que chacun doit être libre d’exprimer son appartenance religieuse comme il l’entend, dans le respect de la laïcité des institutions de la République. Nul ne saurait être privé de ce droit, encore moins sous la menace d’agressions.

Paris, le 14 janvier 2016.