Radio France rétablit la censure politique contre Stéphane Guillon et Didier Porte

Communiqué LDH

En limogeant les deux humoristes de la tranche matinale, et en privant Didier Porte de sa chronique dans le Fou du roi, la direction de Radio France fait preuve d’une allégeance sans précédent au pouvoir en place. Que les caricaturistes déplaisent, voilà qui est dans la grande tradition de la démocratie française.

La Ligue de droits de l’Homme doit-elle rappeler à Jean-Luc Hees et à Philippe Val que le principe qui fonde la liberté de la presse n’est pas divisible, et qu’en limogeant, avec force insultes, deux trublions de l’antenne, ils se conduisent comme des « petits tyrans » d’une « grande pauvreté intellectuelle » ?

Paris, le 24 juin 2010.

Share This