La Commission des citoyens pour les droits de l’Homme est un appendice de l’Eglise de scientologie

Depuis quelques mois l’Église de Scientologie a remis sur le devant de la scène un de ses appendices : la Commission des Citoyens pour les droits de l’Homme.

Par sa dénomination et par son sigle, cette commission entretient une confusion intolérable avec la Ligue française pour la défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (LDH).

En fait cet organisme n’a qu’une seule vocation : défendre les intérêts de l’Église de Scientologie et la vision que celle-ci a des droits de l’Homme. A ce titre, elle prend systématiquement à partie le corps médical, particulièrement les psychiatres, auquel elle reproche de dénoncer ses méthodes.

Bien entendu, la Commission des Citoyens pour les droits de l’Homme n’a strictement rien à voir avec la Ligue Française pour la défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (LDH) laquelle considère que l’appropriation de la notion de droits de l’Homme par une pseudo ’ Église ’ qualifiée de secte par un rapport parlementaire est particulièrement scandaleuse.

La Ligue des droits de l’homme met en garde tous ceux qui seraient approchés par cette commission et se réclameraient d’une quelconque action au nom des droits de l’Homme : la Commission des citoyens pour les droits de l’Homme n’est que l’un des modes d’intervention de l’Église de Scientologie.

La LDH demande à tous ceux qui auraient fait l’objet d’une telle démarche de l’en informer.

Paris, le 12 juillet 1999

Share This