Pour un avenir solidaire, occupons le terrain !

Evénement organisé par le collectif « Liberté, égalité, fraternité », autour de l’initiative « Pour un avenir solidaire », avec le soutien de Mediapart.
Retrouvons-nous les 21 et 22 novembre, à l’université Paris 8, pour débattre des difficultés, construire collectivement des résistances quotidiennes, pour être plus forts ensemble.

Exhibit B : un spectacle qui ne doit pas être interdit ou annulé !

Communiqué de la LDH, de la Licra et du Mrap. La pièce de Brett Bailey, Exhibit B, est au centre d’une controverse qui a pris une forme inadmissible.
D’aucuns, jugeant cette pièce sans l’avoir vue, la considèrent raciste et demandent sa déprogrammation du TGP, à Saint-Denis, et du 104, à Paris. Ils l’accusent de montrer les Noirs dans des positions de victimes, et vont jusqu’à demander son interdiction aux préfets.

La lettre d’information « Outre-mers » de la LDH n° 3, novembre 2014 : « Les droits, partout, sans tabous »

Troisième livraison de la lettre d’information « Outre-mers » éditée par la Ligue des droits de l’Homme. Mélange d’enquêtes, d’analyses et de témoignages, elle n’aurait pu voir le jour sans l’engagement des sections ultramarines de la LDH, et sans l’apport de nos amis de la Ligue de Nouvelle-Calédonie et du groupe de travail « Outre-mers » de…

Jérusalem : le terreau de la violence

Communiqué LDH.
L’escalade meurtrière des violences commises à Jérusalem n’est que la conséquence annoncée de la situation que connaissent cette ville et l’ensemble des territoires occupés. L’assassinat de civils n’est, à l’évidence et quelles qu’en soient les raisons, jamais acceptable. La LDH les condamne et s’incline devant toutes ces victimes.

Violences au Mexique : la LDH et la FIDH interpellent le gouvernement français

Communiqué LDH / FIDH.
Au Mexique la violence perpétrée par les groupes criminels et les cartels de la drogue, de fait protégés et soutenus par des secteurs entiers des forces de police, ne cesse de miner une vie politique que le gouvernement en place ne veut pas changer. La Ligue des droits de l’Homme tient à faire part publiquement de son indignation suscitée par l’enlèvement, puis l’assassinat de quarante-trois élèves de l’école normale rurale de Ayotzinapa, dans l’Etat du Guerrero.

Création d’une commission nationale d’enquête sur les conditions de la mort de Rémi Fraisse

Dans la foulée de son communiqué du 28 octobre 2014 sur la mort de Rémi Fraisse, la LDH a organisé une conférence de presse, ce 14 novembre 2014, avec Benoît Hartmann (FNE), Florian Borg (SAF), William Martinet (UNEF), Fabrice Ferrier (RAIDH), ainsi que l’avocat de la famille Fraisse, Arié Alimi afin d’annoncer la création d’une commission…

L’Etat de droit en défaut

Communiqué LDH

Georges Ibrahim Abdallah a commis des crimes graves au nom de l’idéologie politique qui est la sienne. Il a été condamné et a purgé sa peine. Il est libérable depuis plus de dix ans et il vient de voir rejeter une nouvelle demande de libération.

EBOLA : Isoler le virus, pas le pays

Communiqué commun.
La plus grande menace pour les pays touchés par Ebola aujourd’hui n’est pas le virus, mais l’isolement qu’on leur impose. 249 organisations françaises et guinéennes appellent à une communication moins stigmatisante et plus pédagogique autour du virus. Elles demandent en outre le rétablissement des relations commerciales et de coopération avec les pays touchés.

Nommer le Hongrois Tibor Navracsics à l’Education, à la Culture et à la Jeunesse, c’est envoyer un signal extrêmement inquiétant !

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création. L’Observatoire de la liberté de création exprime ses plus vives inquiétudes quant à la liberté de création et d’expression, dans l’Union européenne. Celle-ci sera désormais de la responsabilité de Tibor Navracsics, ancien ministre hongrois de la Justice et de l’Administration, auteur de lois portant atteinte, dans son pays, à la liberté des juges, des médias, des ONG, de la Cour constitutionnelle.